Partie en fumée

J’ai arrêté de fumer il y a 10 ans. Ca me manque parfois, à moins que ce ne soit ma vie d’avant qui me manque.

Ce qui me manque n’est ni le goût de la cigarette ni le geste de fumer mais l’acte qu’est fumer. La décision d’être là, occupée en moi-même à inhaler et exhaler, penser, parler ou lire. Fumer me donnait comme un droit d’être là où j’étais, une légitimité.

Ce qui est dur, ce n’est pas de se passer du tabac mais de faire le deuil de ce qu’il a représenté pour soi, d’une certaine manière d’être avec les autres.

Publicités

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s