L’amour n’est pas mon obligé

On peut l’avoir attendu des années et ne pas l’aimer, ou ne pas l’aimer comme on pensait l’aimer.

On peut ne pas l’avoir attendu, le recevoir comme un don, l’aimer, mais ne pas désirer être constamment avec lui.

On peut.

On est parents, nous sommes mères, chacune à sa manière.

(c’est le titre de ce livre qui m’a inspiré le titre de ce post. Un livre que j’ai beaucoup aimé)

Edit du mois d’août : J’ai écrit ces quelques mots lorsque j’ai appris qu’une de mes amies était enceinte après 15 ans d’attente. Je lui souhaite du bonheur, un bonheur fou. J’aimerais lui dire de s’autoriser aussi à ne pas être heureuse, comblée, aimante, « parfaite ». Parce qu’on ne sait jamais comment ce sera. c’est une rencontre, c’est une relation qui se construit. On est GAVEES d’idéaux et de clichés, mais la vérité (que je détiens, merci ;)), c’est que tout est possible.

Publicités

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s