I miss that village of mothers

I miss that village of mothers that I’ve never had. The one we traded for homes that, despite being a stone’s throw, feel miles apart from each other. The one we traded for locked front doors, blinking devices and afternoons alone on the floor playing one-on-one with our little ones.

Extrait de cet article

Ma traduction : « Il me manque, ce village de mères que je n’ai jamais connu. Celui que nous avons échangé contre des maison si proches, et qui pourtant semblent à des kilomètres les unes des autres. Celui que nous avons échangé contre des portes d’entrée verrouillées, des machines qui clignotent et des après-midi passés seule par terre, à jouer avec nos tous-petits. »

Publicités

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s