Le doute

Difficile de ne pas douter. Même si je me rappelle les mots d’Andrea, que je traduis rapidement :

Si tu te demandes :

« Mais qu’est-ce que ne va pas chez moi ? »

« Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à me botter le derrière ? » ou « Pourquoi est-ce que je ne suis pas plus aimante / intelligente / confiante / concentrée / ambitieuse… ? »

Pose-toi plutôt les questions suivantes :

« De quoi ai-je vraiment envie ? »

Et ensuite, « Comment puis-je créer ça, le mettre en place ? »

Oui, Andrea a raison. Ce point de vue permet de faire un pas de côté, de changer de perspective.

Le souci c’est que, pour beaucoup d’entre nous, la question « de quoi ai-je vraiment envie » est une bombe. Qui nous explose à la figure lorsque la réponse est de l’ordre de « rien, je sais pas trop, j’ai jamais su ».

C’est là que l’idée de Tara Mohr (mentor n°2 ;)) refait son apparition. Inutile en effet de se poser la question « de quoi ai-je absolument envie dans la vie et tout ? ». On peut circonscrire la question, la reformuler. Par exemple en « qu’est-ce qui me ferait vraiment plaisir MAINTENANT ? », « qu’est-ce qui me ferait me sentir bien ? »

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le doute »

  1. Moi je me demande « qu’est-ce-qui ferait que le matin, en me réveillant, je me dirais « oh ouiii, une nouvelle journée, vite, ‘faut que je me lève j’ai super envie d’y aller !!! » » avec l’excitation au corps !

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s