Évoluer vers le végétarianisme

Je suis allée au Musée de l’Homme dernièrement. C’était ma première visite depuis sa réouverture. Que j’aimais le vieux musée poussiéreux qu’il était avant, que j’ai parcouru ses couloirs et rêvé sur ses collections… Le musée version 2016 est une autre expérience. Qui, c’est un peu paradoxal, m’a paru plus difficile d’accès. Peut-être parce que je suis devenu un vieux fossile. Enfin, j’y ai passé un bon moment. Je n’ai pas pris de photos ou de notes, j’ai juste bu ce qu’il y avait à boire. Entre autre une scénographie démentielle sur la mezzanine, avec des feutrines épaisses découpées au laser et brodées, une merveille.

Musée de l'Homme, vue depuis le parvis des droits de l'Homme © MNHN - JC Domenech
Façade du Musée de l’Homme, Paris – www.museedelhomme.fr

J’y ai regardé une vidéo, un entretien « coup de poing » avec un démographe. Qui explique que oui, la terre pourra produire de quoi nourrir les milliards d’habitants à venir. Mais qu’il faudra partager, d’une part, et cesser de manger de la viande, d’autre part. Car pour nourrir les animaux, nous devons produire trop de plantes. Et parce que l’élevage pollue trop et utilise beaucoup trop d’eau [et ça, c’est sans parler de la question fondamentale de la souffrance animale].

Vous le saviez. Moi aussi, mais pas vu comme ça, pas à l’échelle de la planète et de ses habitants. Pas mis côte à côte avec l’idée de partage. Pour commencer à partager, on peut déjà réduire notre consommation de viande…

Publicités

N'hésitez pas à laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s