Tous les articles par colibrijoufflu

Évoluer vers le végétarianisme

Je suis allée au Musée de l’Homme dernièrement. C’était ma première visite depuis sa réouverture. Que j’aimais le vieux musée poussiéreux qu’il était avant, que j’ai parcouru ses couloirs et rêvé sur ses collections… Le musée version 2016 est une autre expérience. Qui, c’est un peu paradoxal, m’a paru plus difficile d’accès. Peut-être parce que je suis devenu un vieux fossile. Enfin, j’y ai passé un bon moment. Je n’ai pas pris de photos ou de notes, j’ai juste bu ce qu’il y avait à boire. Entre autre une scénographie démentielle sur la mezzanine, avec des feutrines épaisses découpées au laser et brodées, une merveille.

Musée de l'Homme, vue depuis le parvis des droits de l'Homme © MNHN - JC Domenech
Façade du Musée de l’Homme, Paris – www.museedelhomme.fr

J’y ai regardé une vidéo, un entretien « coup de poing » avec un démographe. Qui explique que oui, la terre pourra produire de quoi nourrir les milliards d’habitants à venir. Mais qu’il faudra partager, d’une part, et cesser de manger de la viande, d’autre part. Car pour nourrir les animaux, nous devons produire trop de plantes. Et parce que l’élevage pollue trop et utilise beaucoup trop d’eau [et ça, c’est sans parler de la question fondamentale de la souffrance animale].

Vous le saviez. Moi aussi, mais pas vu comme ça, pas à l’échelle de la planète et de ses habitants. Pas mis côte à côte avec l’idée de partage. Pour commencer à partager, on peut déjà réduire notre consommation de viande…

Les quatre saisons

Un cadeau à faire à un enfant de 2-3 ans ? Offrez-lui Les quatre saisons, de Rotraut Susanne Berner. Un gros livre dans lequel on suit les même personnages de page en page, chez eux, dans la ville, au parc… et de saison en saison (un bébé naît, puis avance à 4 pattes ; la construction de la nouvelle crèche est annoncée, puis entamée, et la crèche est inaugurée ; un homme sort de chez lui en jogging, court dans la ville et perd ses clefs, des enfants les lui rendront deux pages plus tard ; les pompiers arrivent au loin, puis plus près, puis sur les lieux de l’incendie, etc.).

Ce sont des HEURES d’observation, d’histoires à imaginer seul ou ensemble, de plaisir à suivre les personnages et les animaux de page en page, de saison en saison.

IMG_6558

Suite française

Je viens de terminer Suite française, d’Irène Némirovsky. Je ne lis plus de littérature sur la seconde guerre mondiale, j’en ai tant lu, et des livres tellement bouleversants, sublimes d’un point de vue littéraire (je pense, entre autre, à Etre sans destin, de Imre Kertész, à Histoire d’une vie, de Aharon Appelfeld et à Les nus et les morts, de Norman Mailer, qui sont parmi mes livres les plus aimés).

Enfin voilà, j’ai quand même lu Suite française, et j’en suis heureuse parce que je n’avais pas lu grand chose sur l’exode et l’occupation finalement. Ce qui est époustouflant, c’est qu’alors que I. Némirovsky écrit ce livre en 1941-1942, alors qu’elle risque sa vie (elle mourra d’ailleurs en déportation), elle ait un tel recul sur ce qu’elle vit et voit. A travers plusieurs histoires écrites comme des tableaux (en particulier dans la partie consacrée à l’exode, qui évoque beaucoup la peinture), elle permet au lecteur de se construire une vision sensible de ces événements,  loin des jugements (même si elle est loin d’être tendre !).

C’est un excellent livre, y compris pour un grand ado/jeune adulte qui aime lire et qui découvrira ainsi d’autres facettes de la guerre et de la France.

IMG_6547

 

Oups

Mon blog change sans cesse d’apparence parce que je cherche LE thème WordPress qui montre les articles en entier (je n’aime pas avoir à cliquer sur « lire la suite » chez les autres, donc pas de ça ici), qui soit lisible, qui indique sur le côté les derniers articles et commentaires, qui permettent de mettre une page « qui suis-je ».

Et je ne trouve pas.

Résultat de recherche d'images pour "design"

Illustration: (c) http://www.netskiss.fr/

1 journal

Le 1, c’est une grande grande page pliée, puis pliée, et enfin, pliée une dernière fois. Cette grande page imprimée est un hebdomadaire. Qui me faisait envie depuis longtemps parce que son slogan est :

Chaque mercredi,

une question d’actualité,

plusieurs regards

Ça me plait parce que :

  • c’est court
  • ça ne couvre qu’un sujet, donc c’est assez profond quand même
  • les avis sont divers, donc ça doit être assez riche.

Afficher l'image d'origine

Je me suis donc abonnée pour 3 mois. Après 3 semaines, je dirais que ce n’est pas mal, que j’aime recevoir à nouveau une publication dans ma boîte, et que je trouve le temps de le lire en entier. Mais aussi que je suis un peu déçue-décontenancée parce que le 1 propose bien plusieurs regards (le poète, l’économiste, le chef d’entreprise, l’agriculteur,…), mais ne propose pas tellement d’avis divergents. J’avais mal compris le « plusieurs regards », que j’avais interprété comme « plusieurs avis sur une même question, hors de tout politiquement correct ». Ben non, ce n’est pas l’idée. Mais bon, c’est intéressant quand même. Cela étant, je doute de prolonger mon abonnement au-delà de 3 mois. Des idées de titre de presse susceptible de répondre à mon envie de diversité ?

L’avion, c’est has been! Moi, je traverse l’Atlantique en câble sous-marin

Depuis que je sais que les communications Internet (et téléphoniques, ainsi que la télévision numérique terrestre) passent par des essentiellement par des câbles, et non des satellites, je me demande comment on peut traverser l’Atlantique avec des câbles.

Ce joli petit « film » trouvé sur Wikimedia est bien fichu : clic.

Bonjour les dégâts environnementaux, non ? Entre les travaux de fabrication, le transport, la pose et la maintenance des câbles, et la simple présence de ces dizaines de milliers de kms (aucune idée de la somme totale, ce doit être colossal) de câbles au fond des océans ou sous la terre.. ça doit bien avoir des tas d’effets.

Je me demande s’il y a souvent des problèmes techniques et comment ils sont résolu. Par des techniciens scaphandriers/taupes ?

Le monde est tellement merveilleusement riche et complexe.